François Hollande détaille la proposition socialiste pour l'emploi des jeunes non qualifiés

Publié le par SDJ 30

AP | 20.02.06 | 10:56

PARIS (AP) -- Le premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a détaillé lundi sa proposition d'un contrat "sécurité formation", qu'il oppose au contrat première embauche (CPE), et qui doit permettre aux jeunes les moins qualifiés d'accéder à un emploi et une formation.
Répétant l'opposition des socialistes au CPE qui "ne va pas donner ses chances à la jeunesse", François Hollande a détaillé sur France-Inter le contenu du contrat "sécurité formation" destiné aux "20% de jeunes qui sont loin du marché du travail". "Il y a un vrai problème quand même dans la jeunesse, celle qui est sans qualification, sans formation et qui n'arrive pas à entrer sur le marché du travail."
"Nous proposons un contrat durable qui permettra une embauche" d'un jeune sans qualification qui bénéficiera d'une formation, a-t-il dit. "C'est un accord gagnant-gagnant", a-t-il affirmé: "l'employeur a un jeune qu'il peut former à l'emploi. L'Etat, et c'est normal, donne une subvention, exonère de cotisations sociales l'employeur qui fait cet effort (et) le jeune lui-même se forme dans l'emploi."
François Hollande a également défendu la motion de censure déposée contre la politique sociale du gouvernement. Elle sert à "alerter l'opinion sur ce texte" et "à répondre à une procédure de brutalité", celle du 49-3 utilisé par le Premier ministre pour forcer l'adoption sans débat du projet de loi sur l'égalité des chances et du CPE, a-t-il expliqué. AP

Publié dans Actualité

Commenter cet article