Jack Lang ne sera pas candidat

Publié le par SDJ 30

medium_463775190.2.jpgJack Lang a déclaré qu'il ne serait pas candidat à l'investiture du Parti socialiste pour l'élection présidentielle, précisant qu'il se donnait "un peu de temps" pour choisir qui il soutiendra. "François Hollande m'a demandé explicitement de ne pas ajouter la division à la division en multipliant les candidatures et je suis conduis à répondre positivement à sa demande", a déclaré l'ancien ministre de la Culture et de l'Education nationale lors du journal de 20h00 de TF1. "Dans un esprit de discipline collective, je consens à accomplir ce sacrifice", a ajouté Jack Lang qui s'est présenté comme "serviteur de l'unité des socialistes". Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal et Laurent Fabius ont, dans cet ordre, annoncé leur candidature, dont le dépôt officiel doit être effectué avant mardi à 15h00 (13h00 GMT). Le Bureau national du PS se réunira ensuite pour "faire la concordance" entre les dossiers des présidentiables et les signatures. La liste des candidats officiels doit être publiée à l'issue de cette réunion. Jack Lang a ajouté qu'il choisirait "le moment venu" le candidat qui recevra son soutien, "celui qui incarnera le mieux une gauche authentiquement révolutionnaire (...) capable de faire une révolution économique et sociale ou une révolution du savoir". Après l'ancien Premier ministre Lionel Jospin et le premier secrétaire du PS, François Hollande, Jack Lang est le troisième ténor du parti à renoncer à se présenter à l'investiture. Agé de 67 ans, il a ajouté que sa "seule obsession" était de "faire gagner la gauche en mai prochain et mettre à terre ce gouvernement antisocial et arrogant". Les militants socialistes choisiront leur candidat le 16 novembre un second tour étant prévu le cas échéant le 23 novembre.

Publié dans Actualité

Commenter cet article