DSK veut envoyer "un message fort à la gauche"

Publié le par SDJ 30

medium_061104204948.o5jvqgex0_dominique-strauss-kahn-prononce-un-discours-lors-db.2.jpgAlors que Ségolène Royal a appelé les militants socialistes à voter pour elle dès le premier tour afin de donner un "signal fort face à la droite", Dominique Strauss-Kahn leur a demandé de voter pour lui pour envoyer "un message fort à la gauche".

"Le message fort que je veux envoyer, c'est un message fort à la gauche. Et 'votez pour moi au premier tour', c'est envoyer un message fort à la gauche", a lancé DSK samedi soir à Strasbourg.

Dans son intervention diffusée dimanche matin sur France-Info, l'ancien ministre des Finances s'est réjoui du "très bel exercice de démocratie interne" auquel le Parti socialiste se livre pour désigner son candidat à la présidentielle.
Dans cette course à l'investiture, où s'affrontent Ségolène Royal, Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius, "les choses bougent", a affirmé Dominique Strauss-Kahn.

"On disait que cette affaire était faite d'avance, que les sondages indiquaient les résultats à l'avance. La réalité est plus complexe et le débat montre que dans le parti les opinions se forment à mesure que le débat se déroule".

"Nous sommes en train de faire un très bel exercice de démocratie interne (...) De ce point de vue-là, le PS n'aura qu'à se réjouir de ce qui s'est passé".

Avec son "message fort à la gauche", DSK répondait à son adversaire Ségolène Royal. En déplacement au Grau-du-Roi (Gard, fédération ayant rejoint DSK), la présidente de la région Poitou-Charentes avait souligné qu'être élue dès le premier tour du scrutin socialiste, c'est "mieux qu'au deuxième". "C'est surtout un signal fort face à la droite", avait noté Ségolène Royal.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

jpb 07/11/2006 13:41

Ségolène se trompe de cœur de cible. Elle vise la droite alors qu’elle se dit de gauche. Cherchez l’erreur.