Laurent Fabius exprime des "doutes" sur la loyauté du scrutin PS

Publié le par SDJ 30

medium_3284449410.jpgA deux jours du vote des militants socialistes sur l'investiture présidentielle, Laurent Fabius a exprimé des "doutes" quant à la loyauté du scrutin de jeudi dans certaines fédérations.

"J'ai malheureusement quelques doutes notamment dans des départements du Sud" (en particulier dans l'Hérault de Georges Frêche, pro-royaliste : ici), a déclaré l'ancien Premier ministre sur France 2.

"Je souhaite, je demande qu'après le débat, qui est un beau débat, que nous avons eu, ce débat ne soit pas entaché par des pratiques qui ne seraient pas à la hauteur du Parti socialiste. Si certains ont cette idée, qu'ils se ressaisissent", a-t-il poursuivi.

Quelque 219.000 militants socialistes doivent départager Laurent Fabius, Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn lors d'un vote jeudi.

Au terme de six semaines de campagne interne, la présidente de la région Poitou-Charentes reste la favorite des sondages, qui ne portent que sur les sympathisants socialistes et non les militants, seuls habilités à voter.

Un deuxième tour de scrutin est possible le 23 novembre si aucun candidat n'obtient la majorité absolue jeudi soir.

"Le vote a lieu après-demain, c'est le premier tour et ce que je souhaite c'est que les militantes et les militants votent librement. Ce n'est pas aux sondages à nous bourrer le crâne", a insisté Laurent Fabius.

"Si on dit c'est l'Ifop et la Sofres qui doivent décider à la place des militants et des Français alors qu'on prenne comme candidate la présidente de l'Ifop", a-t-il ironisé.

"Je fais confiance aux militantes et aux militants qui doivent voter librement. Il y aura un deuxième tour et nous battrons Sarkozy", a estimé Laurent Fabius.

Publié dans Actualité

Commenter cet article