François Hollande promet d'exclure Georges Frêche pour ses propos sur l'équipe de France

Publié le par SDJ 30

medium_20060222.OBS4183.3.jpgLe premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande a assuré jeudi sur RTL que le président socialiste de la région Languedoc-Roussillon Georges Frêche serait exclu du PS si les critiques qui lui sont prêtées sur la composition de l'équipe de France de football sont vérifiés. 

Selon "Midi Libre", Georges Frêche aurait critiqué la composition de l'équipe de France de football le 14 novembre en ces termes: "Dans cette équipe, il y a neuf 'blacks' sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais, là, s'il y en a autant, c'est parce que les blancs sont nuls. J'ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze 'blacks'. Quand je vois certaines équipes de foot, ça me fait de la peine."

"La commission des conflits va se réunir mi-décembre" pour examiner ces propos, a dit François Hollande. "Nous allons vérifier s'il a tenu ces propos, notamment sur l'équipe de France" et "s'il les a tenus, si la preuve est apportée, il ne sera plus membre de notre parti", a affirmé François Hollande. Il a justifié la lenteur de cette procédure par les vérifications en cours. "On est dans un parti qui défend les droits de la défense", a-t-il souligné.

Le président socialiste de la région Languedoc-Roussillon a déjà été suspendu pour deux ans de ses délégations au PS le 28 février dernier pour les propos qu'il avait tenus sur les harkis, qu'il avait qualifiés de "sous-hommes" en février 2006. C'est précisément pour ses propos sur les harkis qu'il comparaît ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Montpellier pour "injure envers un groupe de personnes en raison de son appartenance ethnique, raciale ou religieuse".

Publié dans Actualité

Commenter cet article