Jean-Louis Bianco soutient Ségolène Royal au sujet de ses propos sur le nucléaire iranien

Publié le par SDJ 30

medium_bianco_mini.jpgLe co-directeur de campagne de Ségolène Royal Jean-Louis Bianco a rappelé mercredi que les Iraniens "ne respectent pas le traité" de non-prolifération.

Lors de la dernière étape de sa tournée au Proche-Orient, Ségolène Royal s'était engagée en Israël à plaider dans les instances internationales pour l'interdiction d'accéder au nucléaire civil pour l'Iran, si elle est élue présidente de la République en mai prochain. Une position saluée, selon elle, par le Premier ministre israélien Ehoud Olmert.

Les Iraniens "ne respectent pas le traité" de non-prolifération "car le traité avant de reconnaître dans son article 4 le droit au nucléaire civil le fait précéder d'un article 3", a expliqué Jean-Louis Bianco sur Europe-1.

Il a ajouté que "l'article 3 dit: pour que le droit puisse s'appliquer, il faut accepter les contrôles. Entre nucléaire civil et nucléaire militaire". Or, selon lui, l'Iran "a suspendu et il a continué".

Le co-directeur de campagne de Ségolène Royal soutient la candidate socialiste dans ses propos. "Pour que l'on puisse avoir le droit au nucléaire civil, il faut accepter les contrôles". Ségolène Royal "respecte l'article 3, en étant consciente, en ne faisant pas semblant de fermer les yeux sur le fait que le nucléaire civil peut conduire insensiblement au nucléaire militaire".

Interrogé sur le fait qu'Israël n'ait pas signé le traité de non-prolifération alors qu'il dispose de la bombe nucléaire, Jean-Louis Bianco a affirmé en avoir parlé avec les Israéliens. "Ils sont bien d'accord qu'il faut qu'il y ait une négociation globale et que précisément l'Iran peut être un partenaire pour la négociation à l'avenir".

Jean-Louis Bianco est satisfait de ce voyage au Proche-Orient. Selon lui, Ségolène Royal "a gagné le fait de connaître les gens". Elle a été reconnue "comme un interlocuteur de grande qualité", elle a "noué des relations avec des gens qui sont des grands dirigeants"

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article