Refus des soins : des pratiques scandaleuses, mal sanctionnées

Publié le par SDJ 30

medium_logoCmu_a_1_.gifEnviron 15% des médecins de ville refusent d'accueillir des personnes bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle).

Révélée par Médecins du monde et le fonds CMU, dénoncée par la Halde, cette réalité est à présent confirmée par le rapport de l'IGAS.

De tels comportements engendrent des processus d'exclusion dans l'accès aux soins. Ils sont inadmissibles sur le plan humain. Ils sont inacceptables sur le plan civique. Ils sont contraires à la loi.

Face à cela, le ministre de la Santé refuse d'appliquer des sanctions financières aux médecins contrevenants.

Il s'engage à publier un décret autorisant des associations à porter plainte devant le Conseil de l'Ordre au nom des patients refusés par les médecins. Ce faisant, il renvoie sur le Conseil de l'Ordre la responsabilité des sanctions.

On aurait bien entendu préféré les sanctions pécuniaires et on ne peut donc que désapprouver ce choix.

Il faut désormais être vigilant sur les termes du décret et il faudra s'appuyer sur son contenu pour faire barrage à ces pratiques scandaleuses.

Enfin, on peut attendre du conseil de l'Ordre qu'il prenne ses responsabilités lorsqu'il sera saisi.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

voyance gratuitement par mail 01/03/2017 13:12

Votre travail m’a beaucoup surpris car ça fait longtemps que je n’ai pas trouvé comme ce magnifique partage.