Meaux : Ségolène Royal veut "renforcer la présence adulte dans les collèges"

Publié le par SDJ 30

Ségolène a estimé vendredi après la mort d'un élève (Le collégien souffrait d'une malformation cardiaque rare, et a succombé en raison du choc émotionnel consécutif aux coups de ses deux jeunes agresseurs lors d'une bagarre) du collège Albert-Camus à Meaux (Seine-et-Marne) qu'on était en présence de "drames effroyables qui doivent pouvoir être empêchés si la présence adulte est renforcée".

En marge d'un déjeuner avec des associations caritatives à Poitiers (Vienne), la candidate socialiste à la présidentielle a notamment proposé de "mettre deux enseignants dans les classes, lorsque cela sera nécessaire, renforcer la présence en cours de récréation et donner une formation complémentaire aux emplois-jeunes", des emplois-jeunes que le PS s'est engagé à rétablir en cas de retour au pouvoir en 2007.

Pour Ségolène Royal, "c'est tout un travail à reprendre à la base en refaisant de l'éducation la toute première priorité et de l'encadrement ferme des jeunes une nécessité absolue".

L'ancienne ministre déléguée à l'Enseignement scolaire a aussi observé que les enseignants du collège Albert-Camus de Meaux "avaient tiré la sonnette d'alarme depuis longtemps et demandaient des aides supplémentaires".

Publié dans Actualité

Commenter cet article