Bataille sur la source Perrier - Vergèze gagne une manche contre Nestlé

Publié le par SDJ 30

medium_perrier_2.jpg.jpgVergèze a gagné devant le tribunal administratif de Nîmes sa première bataille contre le géant Nestlé Waters France dans sa lutte pour dénommer "Perrier", la source produisant l'eau minérale du même nom.

Le 25 octobre, la commune de Vergèze (3 600 habitants) où est exploitée la source de la célèbre eau pétillante, avait décidé, par délibération de son conseil municipal, de baptiser cette source "Source Perrier" en plus de son nom d'origine "Les Bouillens" ("Source Perrier-Les Bouillens").

La mairie voulait notamment "faire échec à toute tentative de délocalisation" de la production de Perrier par Nestlé Waters France en associant officiellement et définitivement le nom Perrier à la source située sur le territoire de la commune.

Jeudi, le tribunal a maintenu la décision de la mairie "au motif qu'il n'y a pas urgence à trancher sur le fond", a commenté vendredi le porte-parole des affaires extérieures de Nestlé Waters France, Pierre-Alexandre Teulié.

La décision du tribunal administratif de Nîmes a pour effet "de maintenir exécutoire la délibération du conseil municipal et le litige sera examiné sur le fond à une date ultérieure, afin de déterminer si sa décision est légale ou pas", a expliqué Me Alain Ottan, l'avocat de l'association de défense de la source Perrier.

La source peut donc continuer à s'appeler "Source Perrier-Les Bouillens".

Selon Me Ottan, Nestlé Waters France "considérait que ce changement de dénomination de lieu-dit, portait atteinte à ses droits de propriétaire de la marque et était susceptible d'entraîner une remise en cause de l'autorisation d'exploitation".

"Mais en arrière-plan de ce débat juridique, est posée la question de la délocalisation de l'exploitation de la source Perrier", a-t-il estimé.

Dès 2005, le Sénateur socialiste du Gard, Simon Sutour (qui était représenté à l'audience), considérait "stupéfiant d'entendre le responsable de Nestlé en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient" parler de la possibilité "de produire ailleurs de l'eau Perrier".

Nicolas Cadène

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Max34 02/02/2008 16:39

Merci de t'interessé au probleme de la Source Perrier.
PS: Peut tu mettre le lien de l'association sur ton blog, merci.
http://defense-source-perrier.over-blog.com/