Qu'un simple contrôle puisse dégénérer dans un affrontement aussi violent prouve que quelque chose ne va plus.

Publié le par SDJ 30

Ségolène Royal invitée de « En aparté » sur Canal + :
 
Ségolène Royal revient sur les incidents de la gare du nord "Bien évidemment les voyageurs doivent payer leur billet. Mais qu'un simple contrôle puisse dégénérer dans un affrontement aussi violent prouve que quelque chose ne va plus"

"En cinq ans d'un gouvernement d'une droite qui avait fait de la sécurité son thème de campagne, on voit que c'est l'échec sur toute la ligne".

"Les gens sont dressés les uns contre les autres, ont peur les uns des autres. La police a parfois peur de se rendre dans certains quartiers ou de procéder à certains contrôles", ajoute-t-elle avant de conclure : "Ce n'est pas la République".

Ségolène Royal veut "une République de l'ordre juste" où "la police" comme "les citoyens" sont "respectés". "Il faudra un ministre de l'Intérieur qui remette de l'ordre juste au sens où chacun aura le sentiment d'obéir aux mêmes règles".

La candidate socialiste plaide pour "une société de confiance et d'harmonie". "C'est un grand défi à relever, il faudra agir vite", ajoutant que "la situation s'est dégradée" dans les quartiers depuis les émeutes de novembre 2005.

Elle réaffirme son intention de "créer une police de quartier pour remplacer la police de proximité qui a été très maladroitement supprimée" par la droite. Ces incidents montrent d’ailleurs "l'échec sur toute la ligne" de la droite en matière de sécurité depuis 2002.

Face aux propos de François Baroin, ministre de l’intérieur, concernant la régularisation des sans papiers, Ségolène Royal déclare : "Faire des déclarations de ce type ne fait qu'envenimer les choses. Donc ça n'est pas responsable de faire des déclarations de ce type sans indiquer clairement à l'opinion, qui a le droit de savoir, et aux principaux intéressés aussi, quels sont les critères" de régularisation.

Elle affirme ne pas pouvoir "répondre de façon abstraite à cette question-là puisque ce qu'il doit annoncer, ce sont justement les deux principes que je viens d'évoquer : quels sont les critères et quels seront les principes qui seront appliqués".

"Dans une République, il y a des règles et dans une démocratie, il y a de la transparence sur ces règles. C'est aujourd'hui ce qui manque cruellement"

"Dans la confusion des règles et le manque de transparence, il y a des tensions, des révoltes".
 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

RCF 02/04/2007 02:09

ATTENTION ! MESSAGE TRES IMPORTANT !
Comme chaque trimestre, la cellule d'investigation de la Répression des cyberfraudes passe en revue l'intégralité des blogs hébergés sur les serveurs français.
Après avoir analysé le contenu de votre site personnel, plusieurs chefs d'accusation ont été retenus contre vous pour les raisons suivantes :
- Vous avez utilisé 53 illustrations sans copyrights. 36 d'entre elles ont été jugées trop érotiques par nos services.
- Vous avez tenu des propos insultants à l'encontre d'une personnalité publique.
- Vous avez utilisé 77 fois de l'anglicisme, interdit depuis novembre 2007 sur la blogosphère. 
Supposant de votre bonne foi et partant du principe que ces erreurs ne se renouvelleront plus, la Répression des cyberfraudes vous accorde 4 heures pour supprimer la totalité de votre blog à compter d'aujourd'hui.
Passé ce délai, vous serez contraint à 624 heures de travaux d'intérêts généraux dont 300 heures consacrées au maniement d'une motocrotte. Pour les 324 heures restantes, vous avez la possibilité de choisir vous-même un programme spécifiques que vous obtiendrez sur demande.
Nous vous invitons à prendre contact le plus rapidement possible avec nous afin de régulariser votre situation.
Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.
Augustin Ternète
Responsable de la RCF (Répression des cyberfraudes)
Pour prendre contact :  cliquez ici

 

soutien 30/03/2007 09:44

Le samedi 31 mars, grand meeting national avec Philippe de Villiers. C’est une occasion unique de le voir en chair et en os, tel qu’en lui-même, libéré du carcan politico-médiatique, des journalistes pas toujours bien intentionnés à son égard, des questions tordues, des caméras, des cadrages délibérément dévalorisants.
Pour beaucoup d’entre vous; citoyens du Val d’Oise, de Bezons, d’Argenteuil, ce sera une révélation. La révélation d’un authentique homme d’Etat aux convictions affirmées, au caractère solide comme l’acier, mais en même temps emprunt d’une grande humanité.
Pour que ce soit plus sympa je propose aux val d’oisiens et val d’oisiennes  de se grouper en un même endroit du palais des congrès pour communier ensemble dans un même élan patriotique et populaire.
Pour ma part j’aurais un badge du comité de soutien d’Argenteuil Bezons. Rendez-vous donc :
SAMEDI 31 MARS,  PALAIS DES CONGRES, porte Maillot, 14 h 30 PARIS