Fabius : Sarkozy est "un candidat d'affrontement"

Publié le par SDJ 30

Laurent Fabius a qualifié lundi Nicolas Sarkozy de "candidat d'affrontement", "de déchirure", en l'opposant à Ségolène Royal qui est la "candidate du changement".
L'ancien Premier ministre socialiste a affirmé sur RTL que "sur le terrain", il ressentait "une hostilité assez forte à Nicolas Sarkozy, perçu comme un candidat d'affrontement là où Ségolène Royal est plutôt perçue comme une candidate du changement". Le candidat de l'UMP, qui tient "des propos outranciers", est "un candidat de déchirure alors qu'un président de la République doit rassembler", a-t-il dit. Alors que l'ancien ministre de l'Intérieur a accusé la gauche de "faillite morale", après les incidents de la gare du Nord, M. Fabius a jugé l'attaque "violente et totalement injustifiée". "Quel est le ministre de l'Intérieur sortant ? Si on devait chercher la responsabilité des problèmes d'insécurité, il faut quand même la chercher d'abord dans ceux qui assument les responsabilités depuis quatre ou cinq ans", a-t-il jugé. Selon Laurent Fabius, "M. Sarkozy fait appel à ses grands classiques lorsqu'il est un petit peu en difficulté (...), la question de la sécurité et la question de l'immigration". Le président de l'UMP "va essayer de développer l'affrontement", mais la gauche doit "centrer la campagne sur l'économique et le social", a estimé M. Fabius.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article