SARKOZY PASSE-T-IL UN ACCORD AVEC LE PEN ?

Publié le par SDJ 30

Nouvel Obs 

medium_234270.jpgPour le leader d'extrême-droite, le candidat UMP "est un type assez opportuniste, réaliste, très ambitieux. C'est un homme avec qui on peut parler", contrairement à Jacques Chirac.

Dans un entretien paru lundi 9 avril dans le journal Ouest-France, Jean-Marie Le Pen estime que Nicolas Sarkozy est un homme "avec qui on peut parler", contrairement à Jacques Chirac qui avait une "aversion viscérale" à son égard.
Nicolas Sarkozy "est un type assez opportuniste, réaliste, très ambitieux", déclare le candidat du Front national, "C'est un homme avec qui on peut parler, de même qu'on peut parler avec Bayrou".

Sarkozy n'aurait pas l'aversion de Chirac

Au contraire, le président Chirac "avait à mon égard une aversion viscérale, sans jamais avoir donné une explication. Je ne crois pas que Sarkozy ait cette aversion", souligne le leader d'extrême-droite.
Jean-Marie Le Pen pronostique une nouvelle "surprise" le 22 avril: il considère que le candidat UDF François Bayrou est surévalué par les instituts de sondage mais que lui-même sera présent au second tour, comme en 2002, car des électeurs de Nicolas Sarkozy se porteront in fine sur sa candidature.

Montebourg s'alarme


Samedi, le député PS Arnaud Montebourg, porte-parole de Ségolène Royal, a affirmé qu'"il se prépare en coulisses et même de façon de plus en plus ouverte un accord entre le Front national et la droite dure de M. Sarkozy", qui cherche selon lui à "sortir le Front national de l'isolement".
"Donc nous savons qu'il est tout à fait plausible que la famille Le Pen puisse se retrouver au pouvoir grâce à l'accession éventuelle que nous ne souhaitons certainement pas de M. Sarkozy à l'Elysée", a déclaré Arnaud Montebourg.

Publié dans Actualité

Commenter cet article