"Nous devons gagner, nous pouvons gagner, nous allons gagner."

Publié le par SDJ 30

Dominique Strauss Kahn refuse la "mini-Europe" du candidat UMP, la "mini-France" et le "mini-traité proposé sans doute par un mini-candidat", devant 15.000 personnes réunies, au parc Eurexpo près de Lyon.

"Avec Nicolas Sarkozy, ce sera la société du libéralisme et du corset". La France de Ségolène Royal sera une "société démocratique, ouverte". "Aujourd'hui, quand on est démocrate ou de gauche, on vote Ségolène Royal !".

Dominique Strauss-Kahn dénonce le "débauchage des parlementaires centristes" et les "menaces contre les médias" qu'il impute à Nicolas Sarkozy. "Un Sarkozy président, ce sont les libertés en cause! ".

"Dans la société de Nicolas Sarkozy, il y aura des gagnants, mais il y aura aussi beaucoup de perdants. Ce sera la société du gagnant-perdant, alors que Ségolène Royal vous propose la société du gagnant-gagnant! "

"Nous devons gagner, nous pouvons gagner, nous allons gagner ". Il désire "gagner" pour les "opprimés au travail", "pour ceux qui sont dans les cités", "pour les patients qui ont besoin de solidarité" et "pour ceux qui cherchent un travail".

"Alors nous allons gagner", "Ségolène Royal saura rassembler. Je la soutiens de toute ma force!".

Publié dans Actualité

Commenter cet article