Organigramme de campagne du PS : une place pour tous les courants

Publié le par SDJ 30

medium_v_6_ill_708605_bergounioux.jpgLe PS a arrêté son dispositif interne de campagne présidentielle, qui fait une place à tous les courants du parti sous l'autorité du premier secrétaire François Hollande et du numéro 2 François Rebsamen, a-t-on appris auprès de la direction.

La direction a opté pour une organisation en douze pôles, à côté de l'équipe de campagne restreinte constituée par la candidate du parti Ségolène Royal.

Le secteur Etudes a été confié aux secrétaires nationaux (photos) Alain Bergounioux (strauss-kahnien), Eric Besson (jospiniste) et Gaëtan Gorce (pro-Royal et proche de Jean-Louis Bianco). Il coiffe 23 groupes de travail allant de la santé aux entreprises en passant par l'environnement et gérés par les secrétaires nationaux déjà en charge de ces questions.

medium_v_6_ill_684318_besson_31082005.jpg L'animation de la campagne sera de la responsabilité de quatre personnes: Bruno Le Roux (proche de François Hollande), Kader Arif (jospiniste), Henri Weber (fabiusien) et Gilles Pargneaux (pro-Royal, 1er secrétaire de la fédération du Nord).

Eugène Caselli (pro-Royal, 1er secrétaire fédéral des Bouches-du-Rhône) s'occupera de l'organisation du parti pour la campagne. Il a pour pendant, dans l'équipe de Mme Royal, un autre Marseillais, Patrick Mennucci.

Le pôle des élus est confié à Marylise Lebranchu (jospiniste) et Christophe Borgel (strauss-kahnien). Le fabiusien Claude Bartolone est responsable de la communication, au sein d'une équipe de trois personnes, tandis que medium_gorce.jpgJulien Dray, par ailleurs coordinateur des porte-parole de Ségolène Royal, a la responsabilité du secteur de la presse.

Dans cet organigramme, les chefs de file des députés et des sénateurs socialistes, Jean-Marc Ayrault et Jean-Pierre Bel, sont rattachés directement à M. Hollande.

Publié dans Actualité

Commenter cet article