Je ne veux plus de cette France de l'affrontement, je veux une France de la réconciliation

Publié le par SDJ 30

Ségolène Royal à Lézignan-Corbières :
 
Lors d’un déplacement à Lézignan-Corbières, Ségolène Royal a souhaité "une France rassemblée.

Non, je ne veux plus de cette France de l'affrontement, je veux une France de la réconciliation.

Je veux avec vous une France qui fasse reculer (...) ce système qui dresse les gens les uns contre les autres, les fonctionnaires contre ceux qui ne le sont pas et qui sont désignés du doigt, les grévistes contre ceux qui ne le sont pas et qui sont désignés du doigt, ceux qui auront le droit de faire des heures supplémentaires et ceux qui ne l'auront pas, ceux qui pourront continuer d'accéder à la santé et ceux qui ne le pourront plus, ceux qui vont bénéficier des allégements fiscaux en haut de l'échelle et ceux qui seront obligés de payer de leur précarité les nouveaux cadeaux fiscaux que la droite promet.

Je ne veux pas non plus d'une France de l'assistanat, je veux qu'avec chaque droit nouveau, il y ait une obligation nouvelle et que les droits et les devoirs soient les mêmes pour tous, que les puissants ne puissent pas s'en affranchir.

La lutte contre la délinquance, ça se fait aussi par l'exemple, la lutte contre toutes les formes de brutalités, ça se fait aussi par l'exemple, la lutte contre l'agressivité verbale, ça se fait aussi par l'exemple.

Construisons ensemble une France rassemblée et fière d'elle-même".

Publié dans Actualité

Commenter cet article