Ségolène Royal défend la place des parents d'élèves dans les écoles

Publié le par SDJ 30

Ségolène Royal a pris le contre-pied de Nicolas Sarkozy, défendant la mobilisation des parents d'élèves au sein de la communauté éducative, jeudi à Chantraine (Vosges).

"La communauté éducative, une école qui marche, s'appuie sur trois piliers: les élèves, les enseignants, et bien sûr les parents d'élèves", a déclaré Ségolène Royal lors d'une réunion publique, s'affirmant en désaccord avec le candidat de l'UMP.

"Chaque fois que j'ai vu des élèves en difficulté s'en sortir, c'est parce que leurs parents étaient présents. C'est quand il y a un dialogue entre parents, professeurs et élèves en difficulté que ces élèves peuvent s'en sortir", a-t-elle poursuivi.

Lors d'une rencontre vendredi à la Mutualité sur le thème "femmes et égalité des chances", le candidat UMP avait déclaré qu'il n'acceptait pas "que les parents soient considérés comme des membres parmi d'autres de la communauté éducative".

"Je ferai abroger par le Parlement cette disposition de la loi Jospin de 1989 (l'article 11 qui crée la +communauté éducative+ et donne une place aux parents, ndlr), qui a mis en oeuvre une vision tellement dogmatique et idéologique de l'école", avait-il ajouté dans des propos rapportés jeudi par le quotidien le Monde.

Ces déclarations ont provoqué un tollé dans la communauté éducative (AFP).

Publié dans Actualité

Commenter cet article