Les scandaleuses vancances de Nicolas Sarkozy

Publié le par SDJ 30

L'escapade familiale du président élu Nicolas Sarkozy à bord d'un yacht luxueux au large de Malte a déclenché mardi une bronca des socialistes dénonçant "une forme d'arrogance", tandis qu'à l'UMP, on a pris la défense du futur chef de l'Etat.

"Forme d'arrogance et même d'insulte", "faute de goût", "loisirs sponsorisés", "vacances de milliardaire": plusieurs membres du parti socialiste, dont le numéro un François Hollande, ont multiplié les attaques contre Nicolas Sarkozy mardi.
 
Ils venaient d'apprendre que le yacht sur lequel le président élu avait embarqué lundi avec sa femme Cécilia et son fils Louis pour une croisière au large de Malte appartenait, selon le site internet du magazine Capital, à l'homme d'affaires Vincent Bolloré.
 
Le Falcon 900 à bord duquel M. Sarkozy et sa famille avaient quitté Paris pour Malte appartient également à M. Bolloré.
 
"Ce qui pose un problème, c'est le style de ces vacances, le fait qu'il soit sur le bateau d'un riche hommes d'affaires et qu'on ne sache pas aujourd'hui si c'est la République qui assure le défraiement de ce déplacement", s'est indigné M. Hollande.
 
"Est-il normal qu'un futur président fasse sponsoriser ses loisirs par des personnages fortunés qui ont tout à gagner des bonnes grâces du pouvoir?", s'est interrogé le député PS Jean-Marie Le Guen, évoquant la "jubilation ostentatoire" de Nicolas Sarkozy.
 
Le porte-parole de campagne de Ségolène Royal, Vincent Peillon, a été tout aussi rude en dénonçant "une forme d'arrogance et même d'insulte", "une faute de goût" et une attitude "indécente".
 
"M. Sarkozy semble être assisté mais par les milliardaires", a ironisé M. Peillon, pour qui "on n'a jamais vu, à ce point, quelqu'un qui affiche de façon très provocatrice le goût de l'argent et sa proximité avec les milieux d'affaires, à peine élu".
 
Pour sa part, le PCF a qualifié de "très inquiétant" le "lien direct" entre Nicolas Sarkozy et "les milieux d'affaires".
 
 
D'autre part, notons l'absence scandaleuse en raison de "bains de soleil" du président nouvellement élu aux commémorations du 8 mai ... L'histoire de France ne compte subitement plus beaucoup ... 
 
 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

jpb 11/05/2007 19:05

J'ai bien mon beau frère qui a prêté sa caravane basée à Palavas les Flots et qui se proposait d'y emmener Nicolas Sarkozy avc sa Peogeot à mazout, mais devant tant de luxe, ce dernier courageusement a refusé.Quel homme quand même...

arnaud 10/05/2007 00:45

Julie,
Je reconnais avoir été un peu rapide dans mon premier commentaire. En effet, le "cadeau" de M.Bolloré à son ami Sarko est une parfaite illustration des liens entretenus par ce dernier avec les milieux financiers. Liens d'autant plus gênants qu'il me semble que M. Bolloré détient une partie de la presse (gratuite notamment). Il est de notre devoir de souligner,sans relâche, la dangerosité pour la démocratie que fait courir le risque de partialité de nos journaux.
Ceci étant dit, bien avant le début de la campagne électorale, je fustigeais le côté autocratique de Sarkozy, la "frontnationalisation" de son discours et  dénonçais avec force ses accointances avec les milieux financiers et la partialité inavouée de certaines chaînes télévisées. Dès lors, cette affaire ne m'étonne pas! (d'où la formule "ne découvrons pas la lune"). Ce n'est qu'une illustration.
Toutefois, je m'interroge sur l'efficacité de nos tirs anti-sarko. Les gens  connaissaient ses turpitudes. Mariane, libération, le canard enchaîné et d'autres ont tiré à "boulets rouges". Sur la fin de campagne même certaines chaînes de télé et de radio ont tout repris. "Il ne s'est jamais caché et vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas" (cf un article de ce site). Et pourtant, il a été élu. Ces arguments qui, avant même d'aller sur le fond politique, suffisaient à orienter mon vote n'ont pas (encore?) convaincu la majorité des français. Cruelle déception. J'en tire la conclusion que nous attarder sur ses "vacances" ne nous mènera pas plus à la victoire... (en ironisant sur une bonne partie de nos concitoyens, je pense même que ce qui les marquera le plus c'est la croisière que la majorité d'entre eux ne peuvent se payer... pas les liens avec les patrons de grands groupes financiers)
Pour être franc avec toi, j'userai de ce fait pour tenter d'ouvrir les yeux de nos concitoyens sur les dangers existants... mais avec beaucoup de doute sur le succès de ma démarche.

Julie 09/05/2007 15:54

Il ne s'agit pas de découvrir la lune Arnaud !Il s'agit de condamner une attitude tout à fait scandaleuse sur le plan moral et des idées de la part du futur président de la république !Cela n'empêche en aucun cas de se concentrer sur les législatives ! Au contraire, cela nous permet de montrer notre plus grande opposition au régime clanique que veut instaurer Nicolas Sarkozy, ce qui serait bien facile s'il obtenait encore une majorité absolue à l'assemblée nationale !!Arnaud, tu délires !! Réveille toi !

DELOIT 09/05/2007 12:34

Cher camarade,
 

Ne faisons pas semblant de découvrir la lune! Tout le monde connaît les liens entre M. (le président) N. Sarkozy et les milieux d'affaires. Depuis des mois les amitiés et les comportements de cette personne sont décriés... sans succès puisque cela ne l'a pas empêché d'être élu. Concentrons nous sur les législatives. Elles sont notre dernière chance pour constituer un contrepoids démocratique efficace.
Amicalement,
Arnaud