La Censure pratiquée par le déjà Etat Sarkozy ?

Publié le par PS

medium_file_253682_57237.jpgLe SNJ-CGT et l'USJ-CFDT d'Hachette-Lagardère dénoncent une «nouvelle ingérence de la direction du groupe Lagardère» après la non publication d'un article du Journal du Dimanche sur Cécilia Sarkozy.

Les journalistes du SNJ-CGT et de l'USJ-CFDT du groupe Hachette-Lagardère dénoncent une «nouvelle ingérence de la direction du groupe Lagardère» après la non publication d'un article du Journal du Dimanche concernant Cécilia Sarkozy, lundi dans un communiqué commun. C’est le site Rue89 qui a révélé dimanche que le JDD (groupe Lagardère) n'avait pas publié, à la demande d'Arnaud Lagardère, un article révélant que Cécilia Sarkozy n'avait pas voté le 6 mai.

«Les journalistes d'Hachette-Lagardère sont une nouvelle fois témoins révoltés et victimes d'une atteinte à la liberté d'expression. Après Paris Match, qui a été supervisé par les services du candidat de l'UMP pendant toute la campagne présidentielle, (...) c'est au tour du Journal du dimanche de se voir censuré par la direction du groupe Lagardère pour plaire au nouveau président élu, à moins que ce ne soit sur son ordre», indique le communiqué.

«Les listes d'émargement étant publiques, le vote est un acte civique et non privé, le sujet n'est donc ni d'ordre privé ni une affaire d'État», ajoute le communiqué dénonçant «une censure en totale contradiction avec l'engagement pris par le nouveau patron des rédactions de Hachette Filipacchi Associés, Christian de Villeneuve, auprès des sociétés de journalistes à son arrivée, en décembre 2006».

Publié dans Actualité

Commenter cet article